Memories

Quand on s'endormira, il fera jour. quand la nuit tombera, nous serons déjà loin.le vent souffle. les jeunes aux yeux vermillon se sont arrêté. ils regardent le ciel avec angoisse..
Criblés de malheurs,leurs rétines portent les marques de la douleur en spectacle. Sur le boulevard des espoirs sales.
coquelicooot:

" Mais ces moments de plaisir, d’adhésion à la vie, si on se les rappelle bien, finissent par faire une sorte de couverture, de patchwork réconfortant qu’on pose sur le corps nu, efflanqué, tremblotant de notre solitude. Le voilà lâché, le mot clef : solitude.” Des bleus à l’âme de Françoise Sagan

coquelicooot:

" Mais ces moments de plaisir, d’adhésion à la vie, si on se les rappelle bien, finissent par faire une sorte de couverture, de patchwork réconfortant qu’on pose sur le corps nu, efflanqué, tremblotant de notre solitude. Le voilà lâché, le mot clef : solitude.”
Des bleus à l’âme de Françoise Sagan

(Source : orchidetelm, via spleenetsottises)

SANS TITRE ET SANS REPROCHE.

ademain:

Très chers frères et soeurs, et pères et mères. Très chers amis, voisins, compatriotes. Très chers citoyens bicolorés. Je ne vous ai pas compris dimanche, jour du seigneur. Tout est un peu confus dans cette masse bleue et rose. Cette confusion crée des peurs qui alimentent d’autres peurs, c’est…

rire jusqu’a en perdre la tete, et tes yeux devant les miens.

rire jusqu’a en perdre la tete, et tes yeux devant les miens.

J’sais pas, tu vois je trouve qu’elle est belle la nuit. N’importe laquelle, qu’on soit seul dans son lit a mater le cul des etoiles, ou au bras de quelqu’un dans son odeur et son sourire. Je sais pas pourquoi. Mais la nuit me fascine. Je la trouve sublime. L’obscurité qui s’en degage et la lune qui pointe sa lumiere juste dans la pupille de ton oeil. Puis ecrire la nuit, quand personne te regarde, quand tout le monde dors, quand tu sens l’obscurité qui t’enveloppe, et le silence, le silence… Tout est paisible. Et t’ecris tes mots sans meme voir les lignes.

j’ecrirais toujours. Pour toi, je ne peux m’en empecher. Tu me manqueras toujours.
T’es un prolongement de moi, un moreaux de moi qui se ballade dans la vie. N’oublie jamais.

On ne grandit pas ; on s’en va comme on s’aime.


Je t’écris tant que je sais pas taire un mot !
"je t’ecris, tant que je sais pas lire, bientot, je remonte le temps, pas trop, ce qu’il faut pour te dire " mieux vaut mentir que faire semblant", que c’est le printemps qui m’ennuie, je te viens sans les yeux pour te voir, tu m’entends je te tiens et puis, nos prières nous regardent, on s’est pas dit qu’on s’aimait plus ! ce temps perdu je te le garde, regarde ! si la fumée me tue, je m’en irait cloporte a peine perdue…

Je t’écris tant que je sais pas taire un mot !

"je t’ecris, tant que je sais pas lire, bientot, je remonte le temps, pas trop, ce qu’il faut pour te dire " mieux vaut mentir que faire semblant", que c’est le printemps qui m’ennuie, je te viens sans les yeux pour te voir, tu m’entends je te tiens et puis, nos prières nous regardent, on s’est pas dit qu’on s’aimait plus ! ce temps perdu je te le garde, regarde ! si la fumée me tue, je m’en irait cloporte a peine perdue…

Soan. J’ai ma place pour l’olympia. 2 octobre.J’sais que t’es loin maintenant et clairement je sais que je ne peux rien y faire, et.. Tant pis. Je crois que cetait la derniere fois que je m’exprime a ce sujet. Certes tu me manquera, mais ( a ce que je vois tu a l’air heureuse.) Alors je cesse de vouloir a tout pris garder contact, si tu ne peux pas, ne te force pas. Mais si tu m’envois des nouvelles alors j’en serais heureuse. Prends soin de toi, et puis reste comme tu es.
"Enfait, elle etait un prolongement de moi mais.. en mieux t’sais. C’etait meme plus de l’amour, par ce qu’il fallait pas que ca finisse, alors c’etait autre chose. c’etait plus fort que ca tu vois. Mais on a tracé nos routes. Elle s’est surtout tracée sa route loin de moi mais, je l’accepte maintenant. Et puis t’sais, meme si c’etait court, ben elle restera gravée dans le petit machin eparpillé qui bat dans ma poitrine. et sur ma cheville avec le "Rois demain". et moi sur elle, " Inch’Hallelujah". Ca s’effacera pas. Mais, il ne reste plus que ca, pour qu’elle colle a mon existence chaque matins, quand j’mets mes chaussettes. alors j’y penses, meme maintenant. A ce morceau de moi qui se ballade dans les villes et les rues, avec un grand sourire. et ca me vas. "

Soan. J’ai ma place pour l’olympia. 2 octobre.

J’sais que t’es loin maintenant et clairement je sais que je ne peux rien y faire, et.. Tant pis. Je crois que cetait la derniere fois que je m’exprime a ce sujet. Certes tu me manquera, mais ( a ce que je vois tu a l’air heureuse.) Alors je cesse de vouloir a tout pris garder contact, si tu ne peux pas, ne te force pas. Mais si tu m’envois des nouvelles alors j’en serais heureuse. Prends soin de toi, et puis reste comme tu es.

"Enfait, elle etait un prolongement de moi mais.. en mieux t’sais. C’etait meme plus de l’amour, par ce qu’il fallait pas que ca finisse, alors c’etait autre chose. c’etait plus fort que ca tu vois. Mais on a tracé nos routes. Elle s’est surtout tracée sa route loin de moi mais, je l’accepte maintenant. Et puis t’sais, meme si c’etait court, ben elle restera gravée dans le petit machin eparpillé qui bat dans ma poitrine. et sur ma cheville avec le "Rois demain". et moi sur elle, " Inch’Hallelujah". Ca s’effacera pas. Mais, il ne reste plus que ca, pour qu’elle colle a mon existence chaque matins, quand j’mets mes chaussettes. alors j’y penses, meme maintenant. A ce morceau de moi qui se ballade dans les villes et les rues, avec un grand sourire. et ca me vas. "

l’inspiration.

l’inspiration.

Anonyme asked: Non mais on pourrait

Alors rencontrons nous.

Anonyme asked: Hm.. Moi je te le confirme tu es très belle et tes cheveux court te vont très bien

Alors, je te remercie. Cest gentil. Mais, est tu quelqu’un que je connais ?